offre-pret

Offre de prêt immobilier : ce qu’il faut savoir

L’offre de prêt immobilier est la dernière étape avant d’obtenir son prêt immobilier. Il s’agit d’un document officiel envoyé aux futurs emprunteurs afin de valider la demande de prêt immobilier et débloquer les fonds nécessaires. Néanmoins, il y a plusieurs étapes à franchir avant d’obtenir une offre de prêt immobilier et financer son projet immobilier.

Qu’est-ce qu’une offre de prêt immobilier ?

Une offre de prêt immobilier est un document officiel envoyé aux futurs emprunteurs afin d’attester de l’intention de l’organisme bancaire à accorder un crédit immobilier en fonction des modalités détaillées dans l’offre de prêt immobilier. Il s’agit d’un document qui engage l’établissement bancaire – ou le particulier prêteur dans certains cas – mais selon le site de papernest, l’offre de prêt immobilier n’engage pas les futurs emprunteurs.

L’offre de prêt immobilier est l’étape ultime d’une demande de prêt immobilier et celle-ci atteste de l’intention de l’organisme prêteur à accorder un crédit immobilier mais le marché bancaire étant un marché concurrentiel, les futurs emprunteurs – la plupart du temps – prospectent auprès de plusieurs banques et reçoivent plusieurs offres de prêt. Elle n’engage absolument pas les futurs emprunteurs mais s’ils signent l’offre de prêt, la banque est tenue d’accorder le prêt immobilier sous les conditions détaillées dans l’offre de prêt.

A lire aussi :  Nouvelle maison : quel fournisseur internet choisir ?

Selon le site de papernest, l’offre de prêt immobilier récapitule les informations essentielles à la gestion de l’investissement et des finances des emprunteurs.

  • L’identité des emprunteurs
  • La nature du prêt immobilier
  • La durée du prêt immobilier
  • La date du déblocage des fonds
  • Le montant du capital emprunté
  • ️Le coût total du crédit
  • Un tableau d’amortissement qui reprend le montant et la date des mensualités à rembourser
  • Le contrat d’assurance emprunteur
  • Les conditions et les délais du prêt : frais de remboursement anticipé, conditions de modulation des échéances, etc.
  • Le taux débiteur fixe qui permet de calculer les intérêts des mensualités
  • Le taux annuel effectif global (TAEG) : taux comportant la totalité des frais d’un prêt immobilier
  • Le taux annuel effectif d’assurance (TAEA) : coût annuel de l’assurance emprunteur

Grâce à l’offre de prêt immobilier et toutes les informations disponibles dans le document, les futurs acquéreurs peuvent facilement comparer les différentes offres de prêt immobilier afin de choisir l’offre la plus avantageuse et contracter le meilleur prêt immobilier.

À la réception de l’offre de prêt immobilier, les futurs emprunteurs disposent d’un délai légal de réflexion de 10 jours pendant lesquels ils ne peuvent pas accepter ladite offre de prêt. Par la suite, ils possèdent un délai de 30 jours pour accepter (ou refuser) cette offre et la renvoyer signée à la banque. Dans le cas où l’offre de prêt immobilier est acceptée, les futurs emprunteurs reçoivent une édition du contrat de prêt valable pendant 4 mois. Le contrat de prêt va servir à signer l’acte authentique chez le notaire et débloquer les fonds.

A lire aussi :  Zoom sur le marché immobilier en Alpilles

Comment obtenir une offre de prêt immobilier ?

Avant de recevoir une offre de prêt immobilier et débloquer les fonds nécessaires pour financer son projet immobilier, il y a plusieurs étapes à franchir. Selon les équipes de papernest, il faut compter entre 4 à 7 semaines pour obtenir un prêt immobilier et pendant ce temps-là, les futurs emprunteurs doivent batailler avec les banques afin d’obtenir le meilleur taux immobilier.

  1. Estimer sa capacité d’emprunt et définir son projet immobilier
  2. Préparer son dossier et mettre en valeur les atouts de son profil
  3. Prospecter auprès des banques
  4. Comparer les taux immobiliers
  5. Négocier les taux immobiliers en faisant jouer la concurrence

Le taux immobilier est un pourcentage appliqué sur le montant du capital emprunté qui va permettre à la banque de se rémunérer lorsqu’elle accorde un crédit immobilier. Il va varier en fonction de la conjoncture économique, de la politique commerciale de la banque et du profil emprunteur. Néanmoins, il est tout à fait possible de négocier ce taux immobilier afin d’obtenir un crédit immobilier plus avantageux puisque ce taux d’intérêt participe au calcul du coût total d’un prêt immobilier.

Dans le cas où les futurs emprunteurs ne possèdent pas une capacité d’emprunt suffisante pour réaliser leurs projets immobiliers, il est possible de se tourner vers des prêts plus avantageux financés par l’État. Plus d’informations sur cette page. Ces prêts sont cumulables avec un prêt immobilier classique.

A lire aussi :  Comment se passe un diagnostic électrique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.